Les Grecs en Méditerranée nord occidentale – VIIIe – Ier siècles avant J.-C.

Catherine PY-TENDILLE

2022-03-19 à 16h00

Salle des Remparts Castillon du Gard

Réservé aux adhérents

NON

Sur inscription

NON

Partis des principales villes de Grèce continentale (Athènes, Sparte, Corinthe, etc.), des navigateurs abordent, dès le VIIIe siècle, les rivages de Méditerranée nord occidentale, principalement les côtes de l’actuelle Italie du Sud et de Sicile où ils vont fonder des colonies, véritables mégapoles. Ce sont pour la plupart d’énormes cités de peuplement qui regroupent des dizaines de milliers d’habitants. C’est la « Grande Grèce ».
Dans la continuité de ce mouvement, parmi les colons grecs, l’une des vagues les plus récentes (fin 7e) est celle des Phocéens, population d’une ville de Grèce de l’Est (actuelle Turquie).
Les Phocéens prennent pied en Espagne du sud, en Corse, puis en Gaule méditerranéenne : c’est la fondation de « Massalia » grand port de commerce.
Marseille prend son indépendance par rapport à Phocée, la cité mère. Marseille développe son agriculture (huile et vin). Elle crée une monnaie. Elle a besoin d’exporter, ce qui explique qu’elle va constituer un réseau commercial en favorisant la création de comptoirs littoraux en Gaule ; on parlera dorénavant de « colonisation massaliète » et de son impact sur les civilisations gauloises méditerranéennes.

Conférence

PIÈCE JOINTE
 

NON

Voir